L’hypnose et l’énurésie nocturne

L’hypnose et l’énurésie nocturne

Mieux comprendre l’énurésie nocturne

Un enfant se réveille au milieu de la nuit, enlève les draps de son lit, les met au lavage, puis se couche sur le plancher pour éviter l’embarras, le ridicule et l’humiliation. L’enfant évite aussi de passer la nuit chez ses amis et ne les invite jamais à passer la nuit chez lui.

Si, pour la plupart des enfants, l’énurésie n’est pas un problème toutes les nuits, son imprévisibilité peut quand même suffire à affecter la perception et l’estime de soi, la confiance et les interactions sociales. Que peut-on faire pour alléger le problème?

L’énurésie nocturne désigne l’écoulement involontaire d’urine pendant la nuit (pipi au lit), passé un âge où l’enfant devrait contrôler sa vessie. Selon le Taber’s Cyclopedic Medical Dictionary, les enfants savent normalement contrôler leur vessie vers l’âge de cinq ans. Le plus souvent, l’écoulement involontaire d’urine se produit la nuit, quand l’enfant dort, ce qui le réveille.

Selon la National Kidney Foundation, l’énurésie touche entre cinq et sept millions d’enfants aux États-Unis. Le problème est plus commun chez les garçons que les filles, et se manifeste plus souvent chez les premiers-nés que chez les frères et sœurs plus jeunes. L’énurésie nocturne est une condition héréditaire qui touche le plus souvent des enfants dont un parent mouillait le lit quand il était petit.

L’hypnose pour aider votre enfant à stopper le pipi au lit, à arrêter l’énurésie nocturne dans l’objectif qu’il se réveille dans un lit sec

L’énurésie peut être causée par un ou plusieurs facteurs. Ceux-ci incluent un faible contrôle de la vessie, des problèmes de vessie irritable, le stress, les traumatismes, les infections urinaires, une consommation accrue de fluides, le diabète sucré ou, dans un faible pourcentage des cas, une maladie grave touchant la colonne vertébrale ou les muscles pelviens. Toutefois, l’énurésie chez un enfant est le plus souvent causée par le fait que sa vessie se développe moins rapidement que le reste de son corps.

Lorsque l’énurésie est d’origine affective ou psychologique, il est possible de la traiter par l’hypnose. Cette méthode douce permet à l’enfant de prendre, en quelques séances, le contrôle de son corps et de soigner ainsi le pipi au lit, qui ne devient alors qu’un mauvais souvenir.

Les effets de l’énurésie pour les enfants

Les enfants qui mouillent leur lit ressentent souvent beaucoup d’embarras ou d’humiliation. Ils savent qu’ils devraient pouvoir passer la nuit sans mouiller le lit à leur âge, et risquent de se sentir impuissants quand un  » accident  » se produit. Votre enfant peut également ressentir de la honte après un épisode d’énurésie. Tous ces sentiments peuvent l’amener à se percevoir comme un raté, ce qui affecte la perception et l’estime qu’il a de lui-même.

Les émotions engendrées par les épisodes d’énurésie peuvent s’étendre à d’autres parties de la vie de l’enfant :  Un enfant qui mouille son lit peut traverser toutes sortes d’émotions. Des sentiments tels l’embarras, la peur que quelqu’un ne le découvre ou l’impression d’être un raté ne restent pas confinés à la chambre à coucher. Un enfant qui mouille son lit peut avoir l’impression d’être nul ou de ne pas pouvoir contrôler son corps, ce qui peut l’inhiber dans d’autres sphères de sa vie comme les sports, les amitiés et les sorties. L’énurésie, et surtout les sentiments qu’un enfant est susceptible d’éprouver à la suite d’un épisode, risquent d’affecter plus que son sommeil. Le stress et les sentiments qu’elle éprouve lorsqu’elle mouille le lit se manifestent aussi dans d’autres aspects de sa vie.

Ne laissez pas l’énurésie gâcher sa soirée pyjama

Si votre enfant mouille encore son lit la nuit, les soirées pyjama peuvent être une source d’anxiété. Aller à une soirée pyjama est un événement très spécial pour un enfant. Qu’il s’agisse d’un séjour d’une nuit chez ses grands-parents ou un membre de la famille étendue, ou encore d’une soirée pyjama chez un ami, dormir dans une autre maison est un rite de passage pour les enfants à mesure qu’ils vieillissent. Mais si votre enfant mouille encore son lit la nuit, les soirées pyjama peuvent être une source d’anxiété.

Pour de nombreux enfants, il pourrait s’agir de la première fois qu’ils sont loin de leurs parents, ce qui leur donne un sentiment d’indépendance, mais aussi de sécurité puisqu’ils sont chez un membre de leur famille ou un ami en qui ils ont confiance. La plupart des enfants aiment rester debout après l’heure du dodo, et les soirées pyjama leur donnent la possibilité de se coucher un peu plus tard pour s’amuser plus longtemps. Les films, les gâteries, les jeux et même un simple sac de couchage ou un lit de fortune peuvent rendre un enfant vraiment heureux de sortir de l’ordinaire et de vivre de nouvelles aventures. Une soirée pyjama peut être un grand pas en avant vers l’autonomie de votre enfant. Ne laissez pas le risque d’énurésie gâcher son plaisir.

Si votre enfant est trop anxieux du risque d’énurésie, vous pouvez lui suggérer une « presque » soirée pyjama. Votre enfant peut participer à toutes les activités de la soirée, mais revenir à la maison pour la nuit. Il est facile de fournir un prétexte, comme une activité en famille tôt le matin, ce qui permettra à votre enfant de quitter la fête sans éveiller les soupçons et s’inquiéter inutilement.

Faut-il s’alarmer?

C’est parce que la propreté nocturne est un processus totalement différent de l’apprentissage de la propreté de jour et qu’elle est généralement retardée d’au moins 4 à 6 mois, voire quelques années. Tout d’abord, la propreté nocturne est presque entièrement biologique. Un petit changement dans le cerveau ralentit la production d’urine la nuit, mais ce changement ne s’active que lorsqu’il est prêt.

Même pour les enfants propres dès l’âge de 3 ans, il est TRÈS commun qu’ils ne parviennent pas à rester au sec la nuit avant l’âge de 7 ou de 8 ans. Pour tous les enfants qui ne sont pas encore propres à l’âge de 4 ans, il est recommandé de consulter leur pédiatre. Pour la grande majorité des enfants, le pédiatre confirmera qu’il n’y a pas de problèmes de santé à craindre.

L’objectif de l’hypnothérapie

Les séances d’hypnothérapie permettrons de conserver intact l’estime de soi de votre enfant.  Pour l’enfant souffrant de ce problème temporaire il est important de lui fournir les outils nécessaires qui limiteront son anxiété face à l’énurésie et de lui permettre de se concentrer sur tout le plaisir que procure ces moments de l’enfance et de sociabilisation. Il serait dommage de laisser le risque d’accident nocturne dicter ce que votre enfant peut faire ou ne pas faire.

RÉSERVER UNE RENCONTRE