L’hypnose pour les émotions et les peurs

L’hypnose pour les émotions et les peurs

Gestion d’émotions

Il est sain d’avoir et d’éprouver des émotions, toutes les émotions.

Nous sommes peut-être en conflit avec nous-même à propos de certains sujets. Peut-être n’avons nous pas suffisamment installer nos limites lors de situations et relations passée.

Parmi toutes les interdictions dans notre vie, certaine sont potentiellement plus dommageable et plus persistante.

À certains moments il était nécessaire d’enfermer nos émotions pour survivre à certaines situations. Nous avons enfermé la partie de nous-mêmes qui ressentait de la colère, de la tristesse, de la peur, de la joie et de l’amour. Il se peut que nous ayons mis fin à toute émotion intime. Nous avons vécu dans un système où les autres ne toléraient pas nos émotions. Ce sont habituellement ceux qui avaient choisi de réprimer leurs propres émotions qui nous faisaient honte ou nous réprimandaient lorsque nous exprimions les nôtres.

Cependant les choses ont changée. Il est sain et de notre responsabilité de reconnaître et d’accepter nos émotions. Il n’est tout de même pas nécessaire de permettre à nos émotions de nous diriger, ni de les réprimer sévèrement. Notre centre émotif est une partie précieuse de notre être. Il est relié à notre bien-être physique, à notre façon de penser et à notre spiritualité.

Nos émotions sont également reliées à ce grand cadeau qu’est l’instinct. Elles nous permettent de donner et de recevoir de l’amour.

Nous ne sommes ni faibles ni stupides, ni trop sensibles lorsque nous nous abandonnons à nos émotions. Nous sommes sains et pleinement responsable de nous-mêmes.

Accepter ses émotions

Pourquoi lutter autant contre ses sentiments? Pourquoi nous donner autant de mal pour nier nos sentiments, surtout ceux que nous avons envers les autres ? Ce sont simplement des sentiments.

Au cour d’une journée, il est peut nous arriver de nier que nous avons été agacé par quelqu’un qui nous vends mordicus son opinion. Il se oeut que nous nions qu’un ami nous a déçus, imité ou blessé.

Nous nions peut-être des sentiments de crainte ou de colère vis-à-vis nos enfants.

Il y a toutes une gamme de sentiments, envers notre conjoint ou la personne avec qui nous avons une relation amoureuse, que nous pouvons refuser d’admettre.

Au travail, il peut nous arriver de nier des sentiments provoqués par des supérieurs ou des subordonnés.

C’est quelques fois par réaction aux autres que nous éprouvons certaines émotions. Il arrivent que les gens touchent quelque chose de profond en nous, une peine, une frustration que nous gardons enfouis depuis un  moment.

Quelle que soit la cause de nos émotions, elles n’en demeurent pas moins les nôtres. Elles nous appartiennent. Et l’acceptation est souvent la seule chose qui soit nécessaire afin de les faire disparaître. Cependant nous ne devons pas nous laisser emporter par nos émotions. Nous ne devons pas nous laisser emporter par nos émotions. Nous n’avons pas à céder à toutes les impulsions qui nous viennent ni à nus complaire dans un comportement de victime ou qui ne nous serait pas souhaitable.

Si nous laissons les émotions nous traverser, si nous les acceptons et les libérons, nous saurons ce que nous devons faire par la suite.

Apprenez à reconnaître vos émotions ainsi à cibler et combler le besoin derrière celles-ci.